Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

L’Etat du Cameroun soutien Mama Nguea et la famille de Ntoumba Minka.

Nombreux sont les artistes camerounais, qui ont fait les beaux jours de la musique ou du cinéma de ce pays, qui se retrouvent aujourd’hui livrés à eux-mêmes.

Ces acteurs de la culture, de nos jours âgés pour la plupart et presque sans ressources, multiplient les appels de détresse et demandent l’assistance financière des autorités au pouvoir.

Après plusieurs années d’indifférence, le gouvernement semble enfin disposé à prendre les mesures qui s’imposent !

Sur injonction du Président de la république du Cameroun, Pierre Ismaël Bindoung Mpkatt, ministre des Arts et de la Culture a remis des enveloppes aux artistes en difficulté et aux familles de ceux qui sont décédés, lors d’une rencontre qui a eu lieu ce mardi 10 mars 2020 dans les locaux du Ministère.

Le ministre en charge dudit département ministériel a remis à Alice Minka, la sœur ainée de Ntoumba Minka, une enveloppe en guise d’appui pour les obsèques de l’artiste.

‘’ Au nom de la famille Ntoumba, je remercie infiniment le président de la République, Paul Biya, qui a toujours pris soin des artistes en détresse et des familles éprouvées. Je suis vraiment émue. Cet appui me va droit au cœur ’’, a-t-elle déclaré devant la presse.

Au cours de cette cérémonie, le MINAC a également manifesté son émotion à l’endroit de Mama Nguea qui a perdu l’usage de ses deux jambes, mais a été contrainte de remonter sur scène pour vivre de son art.

  ‘’ Nous avons recensé 16 cas d’artistes malades et huit décédés qui attendent l’appui du ministère. Pour tous ces cas, il a fallu prendre des mesures d’urgence sur très haute instruction du chef de l’État. Et des aides conséquentes ont été allouées aux différents artistes en difficultés et aux différentes familles qui attendent. Des délégations ont été à cet effet constituées pour se rendre au chevet des artistes malades et auprès des familles endeuillées ’’ a indiqué Armand Abanda Mayé, directeur du Développement et de la Promotion des Arts au Minac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *