Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Concert des 30 ans de carrière de l’artiste Meiway à Abidjan.

Comme un enfant attendant de déballer un cadeau j’étais super excitée. Toutes mes nuits pendant une semaine entière étaient mouvementées. Je m’endormais à peine…Je me levais je caressais mon billet d’entrée au concert et je me rendormais. Je rêvais de ce Samedi 14 Décembre où je le verrai entrer tout scintillant sur la scène…criant en chœur tous les titres qui ont bercé mes 30 ans de vie. Bref!

Meiway, le professeur Awôlôwô, le génie de Kpalèzou, le dernier des fédérés – puisque c’est de lui qu’il s’agit- nous a conviés aux noces de perle (30 ans de mariage avec son épouse : La musique) qu’il célébrait à l’esplanade du palais de la culture.

Il est 16h 30 nous y sommes. L’organisation est impeccable. À l’entrée un rang respectueux. Tout est fait dans l’ordre. Les bracelets sont mis. Les tickets sont scannés. De fouilles légères. Normal. L’artiste a dû leur dire que ses fans sont disciplinés.

Prévu pour 17 h nous voilà bien installés. Dj BDK assure la 1ère partie. Animation comme jamais vue auparavant. Le choix des mix – nom de Dieu – personne ne pouvait rester assis à moins d’être sorcier. Des années 90 jusqu’à nos jours il nous a tout fait revisité. Les artistes de renom se sont aussi enchaînés sur la piste pour nous tenir en haleine et nous aider à patienter, demeurer dans l’attente de celui qui détient plus de 13 albums , plus de 13 distinctions, l’ambassadeur des N’zima Kotôkô…Et à ce propos un extrait diffusé sur les écrans nous a permis de savoir un peu plus sur sa vie discographique .

19h 30 il est làaaa. De rouge vêtu. Oulaaa l’euphorie. Les titres s’enchaînent. La foule est en liesse. La joie est collective. Tout le monde chante en chœur. Les mouchoirs suivent le rythme. Plus de 2 heures de folie. J’ai encore le punch c’est fou. J’écris ces lignes même en dansant.

Il a assuré. VRAIMENT. Meiway a prouvé qu’il est un artiste complet. Et même si il y’avait des couacs (la pluie qui s’est invitée) tout est oublié. Que Dieu lui donne de fêter 50 ans de carrière pourquoi pas plus. Et comme lui-même il disait hier MERCI à nous de l’avoir honoré vivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *