Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Culture : La miss et le master RECAN 2019 sont connus.

A l’occasion de la journée consacrée au pôle concours de beauté, Diyani Kanga Trecia et Roger Ayissi ont été sacrés respectivement miss et mister de la Recan 2019.

La rentrée culturelle et artistique national (Recan) bat son plein au musée national à Yaoundé. A cette occasion chaque journée est consacrée à un pôle artistique qui se déploie tout le long de la journée par un programme bien chargé constitué de débat et de prestation afin de faire connaitre leur domaine au public. C’est dans ordre d’idées que le 17 septembre dernier, le pôle concours de beauté après une longue journée d’activités ponctuée de conférence débat, défilé de miss et mister a clôturé ses activités par l’élection d’une miss et mister Recan 2019.

C’est ainsi que Diyani Kanga Trecia et Roger Ayissi ont été sacrés respectivement miss et mister du Recan 2019. Ces couronnes les auront permis d’empocher respectivement 30 000 Fcfa et 20 000Fcfa. Les dauphines quant à elles bénéficient de 10000 Fcfa et les dauphins 5000 Fcfa. « Je Suis vraiment surprise et en même temps j’ai aimé que le public soit avec moi parce que c’est lui qui fait la force d’une miss. Je suis vraiment contente. Pour la suite je compte valoriser mon titre qu’on m’a donné. Je vais visiter tous les stands du Recan 2019 parce que je ne l’avais pas encore fait et promouvoir le thème du Recan 2019 dont je suis ambassadrice », déclare Diyani Kanga Trecia.

Selon la stratégie du ministère des arts été de la culture, l’organisation de cette 4ème édition de la rentrée culturelle et artistique nationale s’est faite en pôle artistique avec pour dessein de créer une fédération à la fin de l’évènement. Dans le pôle concours de beauté, plusieurs sont représentés notamment, miss Rondes et Belles Cameroun, Miss Cameroun, Miss et mister Albinos, Miss unité nationale et bien d’autres. Ici le projet de fédération est en marche, et les promoteurs de concours de beauté s’en félicitent de l’opportunité. « Dieu seul sait comment c’est difficile pour un promoteur de pouvoir organiser un évènement d’une tel envergure. S’il ya fédération, on suppose qu’il y’aura un bon budget et on suppose qu’il y’aura également de la matière d’organiser avec des experts. Donc c’est une super idée », explique Dorette Bouwe, promotrice de Miss Rondes et Belles Cameroun.

Eliane Sara Nématchoua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *