Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

France : Décès de l’artiste-Musicienne Clarisse Wopso.

La dépouille de l’artiste-musicienne camerounaise basée en France à été admise à la morgue à Compiègne et est à la disposition du procureur de la république.
Selon les indicateurs de la politique, les enquêtes pour terminer les mobiles de la mort de Clarisse Wopso s’achève vendredi, 03 Aout 2018.
Clarisse valerie Wopso, 39 ans, camerounaise de la région du sud, a été découverte en état de décomposition dans sa chambre. Son décès remonte à une semaine avant la découverte du corps. La famille de l’artiste pourrait, après la phase des investigations, récupérer le corps si le procureur de la république décide de lever les scelles.
Dans ce cas, il sera impératif de trouver des ressources pécuniaires dans les plus brefs délais pour transférer, illico presto, le corps à paris, puis au Cameroun.
Chanceline, la sœur ainée de l’artiste-Musicienne, et Chantal Ayissi sont, au dire d’une source étrangère, inconsolables. Ce sont en effet, ces deux femmes qui ont décidé, jeudi 02 Aout 2018 en matinée, de se rendre au commissariat de police du 20eme arrondissement de Paris, question de s’assurer de quoi est morte clarisse Valérie il y’a une semaine. C’est après cette première étape qu’elles ont pris la route de Compiègne à 14h30mn. Apres avoir décline son identité pour prouver qu’elle est la sœur-ainée de l’artiste-Musicienne, Chanceline a été ébahie de suivre la sentence qui lui a été livrée par la police. Sentence relative à la découverte du corps de Clarisse Valérie en état de décomposition dans sa chambre. Ainsi Chantal Ayissi et Chanceline ont-elles fondu en larmes.
C’est suite à l’agitation des activistes des réseaux sociaux qui ont, depuis le 1er Aout 2018 diffusée des informations et contre-vérités assortis de fantasme mettant l’opinion publique nationale et internationale en émoi que la France s’est résolu a ouvrir une enquête sur la mort de l’artiste-Musicienne. Au départ, les services de décès de la mairie de Compiègne n’ont enregistré aucun cas de décès au 35 impasse Jean de la fontaine du 1er au 02 Aout 2018. Même les sapeurs-pompiers situes au 2 avenue de brury saint Edmond ont gardé mutisme quand a la nouvelle du décès de la fille native du Dja et lobo, qui était diffusée comme une trainée de poudre. Ce sont des enquêteurs mis à disposition à la résidence Poincaré de Magny-les Compiègne dans le département de l’Oise, ou étaient logée Clarisse Valérie par les services sociaux qui ont constatées, curieusement, que le téléphone de cette dernière ne passait plus. D’où l’encerclement de la chambre de l’artiste par les banderoles de la police. Il y régnait, selon une source étrangère, un silence austère. Aussi le consulat de la France n’avait-il aucune donnée informative de la ressortissante, dont la rumeur sur le décès était propagée ici et ailleurs, entrainant la confusion dans les esprits des concitoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *