Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Fenac 2018, Bertoua dans les « starting-blocks »

Yvette MBASSI-BIKELE / Cameroon-Tribune

C’est déjà l’effervescence dans la ville de Bertoua, capitale de la région de l’Est, qui accueille dès ce dimanche, les manifestations marquant la 9e édition du Festival national des arts et de la culture (Fenac). Pendant une semaine, hommes et femmes de culture ainsi que des artistes issus des différentes régions du pays étaleront l’immensité de leurs talents.

Dans des domaines aussi divers que la musique, la danse, le théâtre, l’humour, les arts plastiques. Expositions, foires, ateliers d’initiation aux métiers de la culture, rencontres scientifiques, conférences-débats, défilés de mode, projections cinématographiques, déploiement de la Bibliothèque mobile, fantasia et élection Miss Fenac seront également au menu de cette grand-messe.

Biennale culturelle instituée par décret présidentiel du 8 avril 1991, le Fenac se tient de manière rotative dans les chefs-lieux de régions et a déjà été accueilli par l’essentiel de ceux-ci. Ebolowa, Bafoussam, Ngaoundéré, Buea, Maroua, Douala, Yaoundé, avec une petite entorse en 2000 pour le festival organisé à Limbe. « La place qu’occupe la région de l’Est dans la vie culturelle du Cameroun et singulièrement sur le plan patrimonial, est importante.

C’est une haute décision du président de la République qui a bien voulu offrir aux populations de l’Est la plus grande fête culturelle nationale cette année », soutient le ministre des Arts et de la Culture (Minac), Pr. Narcisse Mouelle Kombi, pour expliquer le choix de Bertoua.

« Le Fenac est aussi un lieu de reconnaissance et de célébration des acteurs culturels les plus talentueux. Et le chef de l’État, en sa qualité de grand protecteur et de grand bienfaiteur des artistes, sait toujours récompenser et honorer ceux qui honorent le Cameroun », poursuit-il, indiquant que ce festival réserve bien des surprises aux participants. Nous avons d’ailleurs rencontré le Minac, en route pour Bertoua.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *