Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Fête de l’Unité 2018 Cameroun, Les Camerounais réaffirment leur attachement à la paix et à l’unité.

Unis à jamais ! C’est sous ce signe que les Camerounais ont célébré dans la liesse populaire et la ferveur patriotique la 46ème édition de la fête nationale ou fête de l’unité, ce 20 mai 2018, sur toute l’étendue du territoire. Le thème de cette célébration rappelle l’impératif de l’unité dans la diversité de notre nation, à savoir, « Citoyens camerounais, restons unis dans la diversité et préservons la paix sociale pour un Cameroun stable et prospère ». Il épouse parfaitement les préoccupations de l’heure de l’immense majorité des Camerounais.
A Yaoundé, siège des institutions nationales, le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef des Armées, S. E. Pau BIYA, a présidé, comme à l’accoutumée, le défilé militaire et civil au bien nommé Boulevard du 20 Mai. Fait majeur à signaler, la présence d’un détachement de l’armée nigériane, traduction des bonnes relations d’amitié et de bon voisinage qui existent entre les deux pays, sous la conduite éclairée des Présidents Paul BIYA et Muhammadu Buhari. La prestation de ce détachement d’élite de l’armée nigériane a été très applaudie par le public.
S’agissant de la parade des forces de défense et de sécurité camerounaises, elle a, une fois encore, donné l’occasion d’apprécier et de saluer la qualité des hommes lors du passage des troupes à pied mais aussi la valeur des équipements durant le défilé aérien et motorisé. Cette magnifique parade était placée sous le commandement du Général de brigade Joseph Nouma, commandant de la douzième Brigade d’infanterie motorisée basée à Bertoua, chef lieu de la région de l’Est.
Après les hommes en tenue, c’était au tour des civils de battre le pavé au Boulevard au 20 Mai pour magnifier les valeurs d’unité, de paix et du vivre ensemble. Elèves du primaire et du secondaire, jeunes du système extrascolaire, étudiants des universités et grandes écoles, partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale et au Sénat, tous ont répondu à l’appel de la patrie. Un défilé riche en sons et couleurs. Aux voix perçantes des jeunes du primaire et du secondaire dont le défilé était rythmé par des chants patriotiques, ont succédé le charme des majorettes des universités et grandes écoles, le savoir-faire des fanfares de ces institutions, l’harmonie dans les mouvements et les gestes des défilants.
Que dire des partis politiques ? Leur mobilisation est une belle illustration de la vitalité de la démocratie camerounaise. Cependant, si certains partis politiques de l’opposition sont portés vers l’incident en pareille circonstance, le RDPC, le parti au pouvoir, en revanche, fait montre d’une démonstration exceptionnelle face à ses adversaires. « Jusqu’au bout, le RDPC ne faillira… », scandent joyeusement ses militants pour traduire leur soutien indéfectible au Chef de l’Etat.
PRC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *