Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Le Groupe Patengue de l’Est-Cameroun.

C’est l’histoire d’un groupe qu’un faisceau de hasard et de chance a rassemblé depuis deux décennies. Ils sont une dizaine et sont tous autour de Docteur Jockey, l’âme du groupe. Ils se sont donnés pour mission la revalorisation, la promotion et l’exécution des polyphonies pygmées en particulier et les rythmes de la Région de l’Est Cameroun.
Comme pour mettre de l’eau à leur vin, un nom a été choisi : PATENGUE. En fait, ce n’est pas le fait du hazard. Le Patengué désigne un rythme traditionnel de la tribu Gbaya que l’on rencontre surtout dans le Département du Lom et Djerem, de l’Adamaoua au Cameroun et en République Centrafricaine. Le choix de ce nom est surtout en fait symptomatique ; il est question de faire découvrir des rythmes longtemps marginalisés et que l’on réduit tout juste à une musique traditionnelle sans avenir.
Des arrières pensées, la route jusqu’à ce jour sera très longue, et comment ? En voulant faire prendre conscience à tout un monde, Jockey et ses amis initient un cheminement certes difficile, mais adéquat non seulement pour une région que l’on a toujours regardé avec
En fin des années 70, le vide laissé par le Chanteur-Guitariste Jean Gabari d’origine de l’Est Cameroun lui aussi avait été comblé par la création d’un Orchestre des Jeunes au Lycée Classique de Bertoua. S’y sont retrouvés, Jackson Henri Mbelé, Bienvenu Ndamkam dit Alain de Paris, Beloko Germain, Dob Toussaint Benoît, Dah Valex, Mousseni Eugène et l’intrépide Coupe Pygmées Nibala Justine et Emaya Rigobert et bien d’autres. Tous seront formés dans ce moule de la musique loin du professionnalisme. La rencontre avec Essola Jean Baptiste dit Docteur Jockey en 1984 sera déterminante. Musicien confirmé cet Artiste qui avait déjà commencé des recherches sur les rythmes de l’Est Cameroun organisera le groupe avec son
expérience. Tous vont se retrouver dans un Cabaret nouvellement créé dans la Capitale du Soleil Levant il s’agit de « Canal Tropical » très fréquenté par les noctambules de Bertoua.
Au début, ils travaillaient trois heures par jour. Puis six heures et le soir ils enflamment les mélomanes et les « couches tard » de Bertoua. Le nouvel élan est arrivé lorsque Docteur Jockey demande à chacun de mener des recherches sur les différents rythmes musicaux de leur région. Il va sans dire que toutes les danses et musiques du monde ont des bases et des origines à l’Est Cameroun. C’est le cas et les réalités de chaque groupe ethnique et qui sont d’une richesse impressionnante. L’Orchestre se nomme alors « PATENGUE FOLK DANCE » seulement le nom est encore occidentalisé il faut que le peuple adhère d’où le nom « ORCHESTRE PATENGUE » tout court aujourd’hui et c’est ainsi que l’Akoulba et l’Ayanga rythmes du Haut Nyong sont travaillés en profondeur suivi du Patengué, l’Awounda dans le Lom et Djerem et surtout l’Essondjo Pygmées qui va hisser le groupe au sommet de tous les Hits Parades.
Docteur Jockey et les siens sont allés à la rencontre des Pygmées Baka de leur région. Le contact n’a pas été facile ; il fallait beaucoup de tact pour que le couple Pygmées Justine Nibala et Emaya Rigobert accepte intégrer le groupe. La mise au devant de la scène de ce peuple marginalisé va donner une place d’honneur au groupe Patengué. C’est ainsi qu’il va remporter des prix et distinctions :
 Grand Prix de la meilleure originalité 1997 (Cameroun)
 Meilleur révélation au Festival International les Rencontres Musicales de Yaoundé 1998 (R.E.M.Y)
 Une Sélection des Artistes pour le Mondial France 98 où ils ont donné des spectacles publics à Toulouse, Mompellier et Nantes;
 Prix du meilleur titre de l’année 1998 (Cameroun) ;
 Prix du meilleur groupe de l’année 1998 (Cameroun)
 Une sélection du MASA (Marché des Arts et du Spectacles Africain) en Côte d’Ivoire en 1999 ;
 Concert à la Salle de l’Aéronef à Lille en France en Octobre 2000 ;
 Participation au CIOFF (Conseil International des Organisations des Festivals de Folklore) en 2003 à Bangui ;
 Participation a tous les grands événements culturels du Cameroun.
 2010, invité au méga concert du Cinquantenaire de l’Indépendance du Cameroun.
 2014, invité au Méga concert du Cinquantenaire de la Réunification du Cameroun.
 Fin 2014 sortie 4e album du groupe
 2015 : Sélectionné pour le Festival LE KOLATIER.
Le Patengué est un groupe de scène et du spectacle vivant. Il dispose de quatre albums. La fusion des instruments traditionnels et modernes vous distille des mélodies polyphoniques de la forêt et son spectacle vous emporte dans un monde sylvestre. Le groupe est composé de dix membres Pygmées et Bantous.
ESSOLA Jean Baptiste «Docteur Jockey» : Percussionniste
DOB Toussaint Benoît «Dob St Beny» : Chanteur
DAH GBITICKI Valentin «Dah Valex» : Chanteur
NIBALA Justine : Chanteuse/Polyphoniste (Pygmée)
ANDE Thérèse : Danseuse-Polyphoniste (Pygmée)
NGONGUE Saboné «Chat Boté» : Danseur-Polyphoniste (Pygmée)
MBELE Henri «Jackson Patengué» : Batteur
NDAMKAM Bienvenue «Alain Deparis» : Guitariste
SAMBA SAMBA Hervé «Hervé Synthé» : Pianiste
MEKE Bertrand «Mefisto Bass»: Bassiste
Docteur Jockey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *