Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Un prix pour récompenser les amoureux de la culture.

Le prix Francophilie des médias lancé le Réseau des journalistes culturels du Cameroun ( Rj2c) ce 26 février 2020, porte sur les 50 ans de la francophonie.

Fidèle à son crédo qui est de mettre au firmament la culture camerounaise, le Rj2c entend récompenser les hommes des médias qui s’intéressent à cette cause commune. Le choix a été fait en faveur de la Francophonie qui célèbre cette année son 50ème anniversaire. Les spécificités de cette première édition ont été présentées au cours d’une conférence de presse donnée ce 26 février 2020 au club Noah de Yaoundé.

Les consignes

Ouvert aux journalistes culturels camerounais exerçant dans la presse écrite, la radio, la télévision et la presse en ligne, le concours enregistre les articles qui font ressortir l’impact de la Francophonie dans les cultures locales du Cameroun. Ils devront être envoyés au plus tard le 10 mars 2020 à l’adresse rj2c2011@gmail.com et respecter le calibrage suivant:

– Presse écrite : 5 000 signes ;

– Radio et télé : reportage ou mini documentaire de 3 minutes ;

– Presse digitale : 3 000 signes.

Objectifs visés

Le but de ce concours est de:

– Susciter l’intérêt des journalistes culturels aux programmes et valeurs de la francophonie ;

– Ressortir les techniques d’appropriation de la langue française par les populations compte tenu de leurs valeurs culturelles ;

– Dresser un bilan sur ce que la Francophonie a apporté de positif aux peuples ;

– Promouvoir l’excellence en journalisme.

Le jury

 Pour accompagner ce concours de grande envergure, des professionnels du secteur ont été triés sue le volet. Evelyne Owona Essomba, Chef de la chaîne thématique Crtv News sera à la tête du jury composé de Marie Françoise Ewolo, grand reporter à la Crtv ; Francois Bingono Bingono, critique d’art ; Polycarpe Essomba, journaliste, correspondant du média Rfi pour l’Afrique et Georges Alain Boyomo, Directeur de publication du quotidien Mutations.

Des représentants du Ministère des Relations Extérieures en charge du volet “Francophonie”  feront également partie des évaluateurs.

Le parrain de l’événement

L’ancien président de l’Union de la presse francophone Alain Blaise Batongue, journaliste, secrétaire exécutif du Groupement interpatronal du Cameroun, vice-président du conseil économique et social de l’Union africaine, a accepté d’être le parrain de cette toute 1ère du genre.

Jeanne Ngo Nlend/CRTV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *