Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Miss ronde et belle 2019 : Marina Monegnoko couronnée.

Agée de 19 ans, cette étudiante en lettres bilingues à l’Université de Yaoundé 1 à Ngoa-Ekelle a remporté la couronne de la plus belle femme ronde au Cameroun ce dimanche 22 décembre 2019 à Yaoundé. Elle est Miss ronde et belle 2019

Clap de fin de la 4ème édition du concours Miss ronde et belle 2019. C’était dimanche 22 décembre 2019 au palais des Congrès de Yaoundé. Ceci dans le cadre de la tenue de la foire annuelle « Yafé ».

Avec 110 kg pour 1,73m, Marina Baboga Monegnoko, remporte la couronne de Miss ronde et belle 2019. Elle gagne un chèque de 500 000 Fcfa, des soins de corps dans un institut de beauté tout au long de l’année. Elle a aussi droit à des produits cosmétiques d’une marque locale d’une valeur de 100 000 Fcfa.

L’heureuse élue, a devancé au vote, les 17 autres candidates présentes. Elle succède ainsi à Nadine Essomba, Miss ronde et belle 2018.

Merry Winnie Batoum, dossard 5, étudiante de 29 ans obtient l’écharpe de 1ère dauphine. Elle empoche la somme de 300 000 Fcfa. Keumejio Nomeny Aude Maelle, enseignante agée de 32 ans, est la 2ème dauphine. Elle repart avec un chèque de 200 000 Fcfa.

Fonctions

Tout au long de son mandat d’une année, la Miss devra célébrer la beauté de la femme ronde. Elle devra contribuer   à l’épanouissement de cette dernière. Il est prévu des activités d’amélioration de l’image et de renforcement des capacités de la femme ronde. La lauréate veut aussi « Venir en aide aux personnes de la rue en rapprochant les campagnes de santé afin qu’elles puissent bénéficier d’examens et de suivi gratuit. » Elle souhaite également œuvrer à la réinsertion de la jeune fille de la rue. » C’est en tout cas l’objectif qu’elle promet d’atteindre au cours de l’année 2020.

Le concept

Le concours Miss ronde et belle met en vitrine la jeune femme aux formes généreuses. Dorette Bouwe Ndjiele veut déconstruire les complexes que renvoie la société moderne sur les femmes rondes. Il est aussi question d’équilibrer qui font la part belle à la  minceur.

Cette année, le thème était : « La femme ronde et belle au service de la consommation, de la paix, de l’unité nationale et du vivre ensemble ».

Jeanne Ngo Nlend /CRTV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *