Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Rentrée culturelle et Artistique (RECAN 2019): la fin de la 4eme édition.

Les lampions se sont éteints sur cette grand-messe dimanche, 29 septembre 2019 au musée national.

Clap de fin pour la rentrée culturelle et artistique nationale (RECAN), acte 4. Cette grand-messe du patrimoine national est rentrée en gare dimanche au musée national à Yaoundé sur une note positive, d’après les organisateurs. C’était au cours d’une cérémonie présider par le ministre des Arts et de la culture. Comme pour manifester sa satisfaction au sujet de la réussite de ce rendez-vous culturel, Bidoung s’est rendu personnellement dans chaque galerie d’arts (Visuels, graphique,  et plastiques, concours de beauté, multimédias, culinaire, littéraire…). Pour saluer la participation de ces artistes et hommes de culture.

Apres 20 Jours de célébration de la diversité culturelle du pays, place était donc au dénouement de ce temps fort lancé au siège des institutions par le premier ministre, chef du gouvernement le 10 septembre dernier, et qui a abattu son plein sur l’ensemble du territoire national, John Dion Ngute avait alors pu ainsi apprécier le déploiement du secteur des arts et de la culture à travers, les 23 fédérations en création. Un bilan plus que satisfaisant dressé par Armand Abanda Maye, directeur du développement et de la promotion des arts au MINAC. « Nous avons eu des activités harmonises et synchronisées sur le plan national. Notre satisfaction va surtout dans l’optique d’avoir vu les artistes pour la première fois travailler en équipes pendant plus de 20 Jours et surtout déployer des activités, rivaliser d’adresse et d’inventivité avec leur propre moyens et conception. Un grand pas a été franchi. » L’autre motif de satisfaction est la grande adhésion des artistes et des hommes de culture au concept fédératif qui leur est proposé par le ministre des Arts et de la culture. Ce grand bond en avant permettra aux artistes d’avoir un cadre de travail organisé et ils seront encadrés par des coordonnateurs qui pour la plupart sont des seniors.

La RECAN s’est achevé par la présentation des grands projets du Ministère des Arts et de la culture, notamment le siège des archives nationales, qui tous, comptent déjà parmi les raisons de fierté du  Cameroun. Les sites et les monuments seront répertoriés pour être classes sur le plan national, mais aussi afin d’être proposes sur la liste du patrimoine mondial. Sans oublier le gigantesque projet « The Mother of Humanity Monument » dont le choix de site se trouve dans la ville portuaire de Kribi. Ce monument architectural aura pour but de rassembler tous les pays africains. Et que dire de la cite de l’émergence, cette ville entièrement consacrée aux arts et de la culture et qui vise à résoudre le problème liée aux infrastructures culturelles.  

Cameroon-Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *