Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Coupe du monde de football : Russie 2018.

La Coupe du monde de football de 2018 est la 21e édition de la Coupe du monde de football, compétition organisée par la FIFA et qui réunit les meilleures sélections nationales. Elle se déroulera en Russie du 14 juin au 15 juillet 20181. Le coup d’envoi du match d’ouverture (14 juin 2018) (Russie-Arabie saoudite) et de la finale (15 juillet 2018) sera donné à 18 h2 (heure de Moscou), 17 h (heure de Paris et Afrique centrale) ou 11 h (heure de Québec).
Le tirage au sort des qualifications a eu lieu le 25 juillet 2015 à Saint-Pétersbourg. Le tirage au sort du tournoi a eu lieu le 1er décembre 2017 au Kremlin à Moscou. Outre la Russie, qualifiée d’office en tant que pays organisateur, le Brésil est la première équipe qualifiée sur le terrain en s’assurant dès le 28 mars 2017 de figurer parmi les quatre premiers de la zone Amérique du Sud. Le Brésil reste ainsi la seule équipe à n’avoir jamais manqué une édition de la Coupe du monde (21e participation).
La phase qualificative a vu un renouvellement important des participants par rapport aux dernières éditions. Si le Brésil, l’Allemagne (17 participations consécutives), l’Argentine (12 participations consécutives), l’Espagne (11 participations consécutives) et la Corée du Sud (9 participations consécutives) ont à nouveau validé leur qualification pour cette édition russe, de nombreux absents des précédentes compétitions effectuent leur retour. C’est notamment le cas du Pérou, dont la dernière participation remontait à 1982, et dont la qualification met ainsi un terme à une série de huit éditions manquées, mais aussi de l’Arabie saoudite, de la Pologne, de la Tunisie et de la Suède, toutes absentes depuis 2006, et également de la Serbie et du Danemark, absents en 2014. La France, l’Angleterre, le Mexique, le Japon et le Portugal, régulièrement présents en phase finale ces vingt dernières années, se sont également qualifiés. Alors que l’Afrique avait envoyé les cinq mêmes participants en 2010 et 2014, l’édition 2018 voit le retour du Sénégal (dernière participation en 2002), du Maroc (dernière participation en 1998) et de l’Égypte (dernière participation en 1990). L’Islande et le Panama, qui étaient passés près de la qualification quatre ans plus tôt, participent à leur première Coupe du monde.
En revanche, les éliminatoires ont été marquées par les nombreuses difficultés rencontrées par les champions continentaux. Le Chili, double tenant du titre de la Copa América (2015 et 2016), les États-Unis, champions de la CONCACAF, le Cameroun, champion d’Afrique, et la Nouvelle-Zélande, championne d’Océanie, ont tous échoué à se qualifier. L’Australie, championne d’Asie, n’a terminé que troisième de son groupe et ne s’est qualifiée qu’en avant-dernière position après deux barrages difficilement remportés. La Coupe du monde se disputera en l’absence de plusieurs habitués comme le Paraguay pour la deuxième fois consécutive, la Côte d’Ivoire, l’Algérie et le Ghana, mais aussi deux autres grandes nations européennes du football : les Pays-Bas, finalistes en 2010 et troisièmes en 2014, et l’Italie, l’un des pays les plus titrés avec quatre trophées (1934, 1938, 1982 et 2006), et qui n’avait manqué aucune édition du Mondial depuis 1958.
Le tirage au sort des huit poules du premier tour a eu lieu au Kremlin à Moscou, le 1er décembre 2017. Sur le papier, les groupes les plus difficiles sont ceux de l’Allemagne (poule F avec le Mexique, la Suède et la Corée du Sud), de la Belgique (poule G avec l’Angleterre, la Tunisie et le Panama), de l’Argentine (groupe D avec l’Islande, la Croatie et le Nigéria) ou encore du Portugal (groupe B avec l’Espagne, l’Iran, et le Maroc). La poule C de la France comprend l’Australie, le Danemark et le Pérou, alors que le groupe E du Brésil compte la Suisse, le Costa Rica et la Serbie. Enfin, la Russie, tête de série du groupe A, jouera contre l’Arabie saoudite, l’Égypte et l’Uruguay, tandis que la Pologne, dans le groupe H, se frottera à la Colombie, au Sénégal et au Japon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *