Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Forum des métiers de la mode et du design: verdict sur le podium.

Le show final s’est déroulé le 25 mai dernier à Yaoundé, avec notamment la remise de prix aux meilleurs jeunes créateurs.

Un air de religieux chics. Des tuniques faites de tissu en coton (même si le styliste avoue s’être laissé tenter dans une certaine mesure par du tergal) coupées au niveau du genou ou plus longues. Et pour rester dans l’esprit du thème de ce Forum des métiers de la mode et du design 2018, « Afric-Glamour », Roméo Wabo Ngadjou, lauréat de cette 9e édition, glisse en toute subtilité des filets de pagne aux extrémités de ses tenues, aussi bien sur le col qu’en bout de manches.

Le tout pour une collection essentiellement masculine, célébrée par le jury du concours Talent de créateurs. Le jeune homme, formé par le Maître tailleur Jean Philippe Azegue, de regrettée mémoire, s’adjuge la plus haute récompense de ce rendez-vous de la mode arrivé à son terme le 25 mai dernier à Yaoundé.

Il pourra s’aiguiser en Turquie dès le mois de septembre prochain à la Fashion Week d’Istanbul et à la faveur d’une formation menée par des professionnels turcs. Ce voyage sera financé par la Banque allemande de développement (KFW), un des nombreux partenaires du Centre des créateurs de mode du Cameroun (CCMC) et son directeur Yves Eya’a, par ailleurs promoteur du Forum.

A ce grand défilé de clôture vendredi dernier à l’Hôtel Hilton, les huit créateurs retenus ont étalé les acquis de la formation reçue durant plusieurs semaines. Solange Nnanga Bengondo était le coup de cœur du jury. Sa collection bio et épurée, composée de vêtements teints à base de feuilles de patate, de pierre d’alun et de terre de termites, n’a pas laissé les jurés indifférents.

Autant d’inventivité était visible dans l’ensemble des créations des Talents sélectionnés. Les différents soutiens de l’événement ont une fois de plus montré leur envie d’accompagner les jeunes entrepreneurs et stylistes camerounais dans leur élan d’autonomisation.

Parmi lesdits partenaires : le Goethe Institut, l’Institut français, la marraine du CCMC, le Sénateur Aïcha Pierrette Hayatou, les directeurs artistiques Imane Ayissi (Cameroun) et Jean-Marc Chauve (France), sans oublier Isoris Sanchez (Espagne), designer et formatrice invitée cette année, avec Yapoumfout Pasma (Cameroun) et la lauréate de l’an dernier, la Congolaise Bénédicte Yeleza.

Au premier rang de tous ces contributeurs à la réussite du Forum 2018, l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Cameroun, Hans-Dieter Stell, parrain de cette édition 2018. Soulignant le pan économique à exploiter dans ce secteur, l’ambassadeur d’Allemagne a émis l’importance d’insister sur la réalisation technique et d’élever ainsi les actions des jeunes créateurs à « un standard international afin de leur permettre de vendre leurs produits. »

Un objectif que les initiateurs du Forum de la mode et leurs associés s’évertueront à mettre en œuvre un peu plus pendant la déjà très attendue 10e édition l’an prochain.
 Monica NKODO/Cameroon-Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *