Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Showbiz ivoirien: Dezy Champion toujours champion !

Décédé dans la nuit du 30 au 31 mars 2018, Dezy Champion a été un acteur incontesté du showbiz ivoirien. L’artiste quitte les siens au moment où il a décidé de consacrer sa vie à Dieu.

La mort a fauché Désiré Claver Guinon. Cet homme qui a poussé ses premiers cris le 4 mai 1978 à Adjamé rejoint le créateur la veille de la célébration de la Pâques. Signe du destin ou hasard ?

C’est à Sicogi, un quartier de Yopougon, que grandit le jeune Désiré Claver. Selon les confidences de son géniteur, il avait une enfance calme mais montrait déjà son envie d’embrasser la musique. « Chaque fois que je revenais du travail, il était là avec des boîtes et il chantait. Il ne voulait pas nous laisser dormir », se souvient son père dans un documentaire réalisé par AfrikaBlacklabelTV en 2016. La sœur ainée de Dezy Champion, Guinon Désirée, le définissait comme un capricieux. Cette dernière ne manque pas de signaler que son petit frère a failli être volé à sa naissance à sa cause de sa beauté.

L’avènement du zouglou ne va pas laisser indifférent Désiré Claver. Avec des amis, il monte un groupe de woyo (style de musique à la base du zouglou) pour animer des veillées funèbres. Déjà à cette époque, le zouglouman se distingue par sa voix et sa capacité d’improvisation.

L’année 1999 marque le début de la carrière de Dezy Champion avec la sortie de son premier album Courage. Le succès est au rendez-vous. Deux ans plus tard, l’artiste récidive avec Orphelin. Dezy Champion fait désormais partie des porte-voix du zouglou. En 2003, il sort J’ai pleuré. Cette année-là, l’homme connait des déboires avec la justice et est même incarcéré pour recel.

C’est dans les geôles que le Champion affirme avoir rencontré Dieu. « Ma conversion a commencé quand j’étais en prison. J’étais dans la vallée et quand j’en suis sorti, j’ai décidé de consacrer ma vie un peu plus au Seigneur. Certains pourraient croire que c’est du bluff, mais seul moi, sais ce que je vis avec mon Dieu. Et Dieu touche qui il veut sans en demander la permission. Quand le moment arrive, tu ne peux pas y échapper », déclarait-il à sa sortie de prison.

En 2015, Dezy Champion devient pasteur Désiré Claver Guinon. Il lui faudra deux ans pour inaugurer son église dénommée Armée royale. Il se consacre à l’œuvre de Dieu quoique certaines personnes doutent de sa nouvelle vie.

Le chanteur martèle qu’il a reçu un appel divin annonçant son retrait de la scène musicale pour dédier sa vie à l’œuvre pastorale. Mais le fondateur de l’église Armée Royale est rappelé auprès du Créateur à la veille de la fête de Pâques.

Dezy Champion laisse derrière lui quatre orphelins.

imatin.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *