Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Miss Prestige Cameroun 2018 : Marceline Jocelyn Onana remporte le concours.

La 4e édition de l’élection Miss Prestige Cameroun 2018 s’est bouclée par le couronnement de Marceline Jocelyn Onana, élue miss dans la nuit de samedi à Yaoundé. C’était après plusieurs passages et tests intellectuels subis par les candidates devant un membre de jury, à l’hôtel Djeuga Palace. Avec seize candidates finalistes au départ, les résultats du jury ont proclamé Marceline Jocelyn Onana comme gagnante de cette édition.

Après le couronnement par Marina Fankem Tchassem, la présidente du comité d’organisation de Miss Prestige Cameroun, la jeune étudiante de 23 ans en droit niveau I à l’Université de Yaoundé II-Soa n’en revenait pas. « Ma victoire est le fruit d’une longue préparation, soit trois mois de travail physique et intellectuel surtout. Cette élection nous a permis de nous découvrir, et les autres candidates n’ont pas démérité.

Pour mon mandat, je demande à Dieu de m’aider à réaliser tous les projets que j’ai en vision », a souhaité la nouvelle miss. En plus de sa couronne, elle empoche de nombreux lots offerts par les partenaires, ainsi qu’un chèque d’un million cinq cents mille francs. Ceci en plus d’une voiture de service offerte par Olivier Tchassem, président d’honneur des comités. Les autres candidates ont aussi reçu des lots de la part des partenaires, ainsi que des couronnes et écharpes en rangs respectifs.

Il s’agit de Laeticia Kaptué Kuaté, 20 ans, première dauphine ; Raissa Evang, 23 ans, 2e dauphine ; Erika Moaboulou Leba, 23 ans, 3e dauphine et Amélie Samanta Ongba Elong, 18 ans, 4e dauphine. Pour les membres du jury, les critères de sélection étaient non seulement physiques, mais visaient bien d’autres aspects.

« Nous avons noté les candidates sur leur beauté physique et leur niveau intellectuel. C’est-à-dire la culture générale, l’éducation à la citoyenneté, et la connaissance de nos valeurs culturelles», a expliqué Andreanne Bassalang, présidente du jury. Le thème de cette 4e édition est « La jeunesse face aux défis de la mondialisation ». Les candidates ont eu chacune le temps de s’exprimer sur ce thème, et ont été jugées selon la pertinence de leurs expressions.

Rabiyatou MANA (Cameroon-Tribune)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *